Oukase Integrale disponible !

Publié le par Stoffel Eric

couv oukase integrale bamboo

OUKASE INTEGRALE (tomes 1 à 4)

Editions Bamboo - Collection Grand Angle

Scénario: Eric Stoffel & Luc Brahy

Dessins: Michel Espinosa, Couleurs: Emmanuel Pinchon

 

Un oukase ou ukase (en russe : указ, oukaz) était dans l'Empire russe une proclamation du tsar ou du patriarche qui avait force de loi. Selon la constitution de la Fédération de Russie de 1993, un oukase est un décret présidentiel. Ces oukases ont force de loi. (Source :Wikipédia)

Quatre semaines de course contre la mort ...
Quatre semaines pour survivre...
Un grand récit d'espionnage en plein cœur de l'actualité brûlante.

Le Prix Hermann 2009 a été remis par Félix Molinari à Michel Espinosa, dessinateur de la série Oukase. Le jury (présidé par Hermann) a tenu à féliciter Michel Espinosa "pour son travail sur cette série de grande qualité".

Michel Espinosa a reçu le Prix Coup de Coeur Festival International de BD d'Ajaccio 2010du pour la série Oukase.

 

Sirweed Galver, numéro 2 du département Infiltration de la CIA, est proche de la retraite. Il s'apprête à prendre un repos bien mérité après des années de dangereuses missions et aspire à retrouver la paix après le décès de son épouse. Ce mois de février devait servir à superviser la fin d'une infiltration de la maffia russe. Le but est de s'emparer des actifs pétroliers sibériens. Nom de code : TEMPÊTE NOIRE. Son élève et ami Pete Tasker est sur le terrain... mais il disparaît ! Quelques heures plus tard Sirweed est la victime d'un premier attentat. 

 

à propos d'Oukase T4 : Le grand Roque :

Bombay, Moscou, Novossibirsk, Bogota, Langley…
La course contre la montre s’accélère sur fond de trahison.
La quatrième semaine est celle de tous les dangers pour Sirweed Galver
Cette fois, c'est bien fini pour Sirweed Galver. L'agent de la CIA a survécu à tous les coups fourrés. Il vient pourtant d'être abattu sous les yeux de ses confrères. Rien ne peut plus empêcher un nouveau hold-up du siècle, le détournement des fonds utilisés pour racheter les actifs...

 

Ils en ont parlé :

Yozone.fr : « Cette série, est montée tel un bon thriller d’espionnage-action. Suivre cet agent à l’automne de sa vie qui doit se démener comme un beau diable pour éviter de finir explosé par une balle donne un air très Tom Clancy avec son JEUX DE GUERRE et son héros Jack Ryan. »

ActuaBD : « … Le destin de Glaver, numéro 2 de la CIA bascule au fil des épisodes (chaque album correspond à une semaine de la chronologie du récit, façon 24 heures Chrono)… » « Cette série d’espionnage au rythme haletant et aux images choc continue à nous transporter d’Est en Ouest, d’attentats sanglants en tortures subtiles, de trahisons en coups tordus, sur un rythme d’enfer. »

 

planèteBD : « Ce thriller en 4 semaines (1 tome=1 semaine) réserve au final bien des surprises. D’une véritable complexité, mais d’une belle maîtrise, les coscénaristes Eric Stoffel et Luc Brahy imposent jusqu’au bout du cycle un rythme effréné. Les trois premiers tomes ont pressurisé le lecteur, montant en épingle un scénario des plus tarabiscotés, le dernier volet va de révélations en coup de théâtres, dignes d’un Tom Clancy en forme. Encore un peu, et on imaginerait presque cette histoire portée par un projet hollywoodien. Cette trame d’espionnage aux reliefs cinématographiques permet à Michel Espinosa (Prix Hermann 2009) de s’épanouir sur un storyboard contrasté. Minutieux, précis dans les détails, le trait de l’auteur (dont c’est ici la première série) est efficace et équilibré, souligné par la colorisation d’Emmanuel Pinchon. Une action rythmée, une intrigue tendue, une psychologie des personnages (et des expressions) efficiente, des décors pleinement utilisés… Oukase s’impose comme efficace et ravira les amateurs d’espionnage, dans le sillon des Black OP ou autre Alpha… »

 

Auracan.com : « Rythme intense : les 4 épisodes de cette série couvrent les 4 dernières semaines du héros avant la quille ! Les scénaristes Éric Stoffel et Luc Brahy ne lésinent pas sur tous les ressorts de l’action et compliquent à souhait l’intrigue, tout en s’attardant sur la psychologie du héros. La mise en image choc est réalisée par le jeune dessinateur réaliste Michel Espinosa dont c’est la première série. Une série haletante et très prenante qui ne délivrera ses secrets qu’à la fin. »

 

Paperblog.fr / Manuel Picaud: « Oukase est le pendant chez Bamboo de Black Op de Stephen Desberg et Hugues Labiano chez Dargaud, voire des Nouveaux Tsars de Jean-Yves Delitte chez Glénat. Un récit d'espionnage mené tambours battants en quatre tomes, quatre semaines de février 2008. Ce thriller haletant livre déjà ses secrets sur un mode à la « Mission impossible ». Pour ceux qui aiment donc qu'une BD se lise au rythme d'un bon film d'action américain, vous allez être servi !!"


sur generationbd.com, le Dom : « Coincé entre la CIA et le KGB... vous ne pouvez qu'assister au bal des explosions en tout genre et Oukase est bien loin d'avoir laissé cet aspect de côté. Très bon album, et excellente série !! »

 

Digitalunivers.com : « Ce récit d’espionnage touche l’actualité de plein fouet. C’est sans doute l’élément qui plaira le plus aux lecteurs. Action et suspense couplés aux dessins trés réalistes donnent l’impression de voir un bon film américain. Aucune fausse note pour les dialogues. » « Éric Stoffel et Luc Brahy nous font vraiment vivre un récit d’espionnage et d’infiltration palpitant mené de main de maître. Chaque personnage garde sa part de mystère et se dévoile au fur et mesure de l’histoire. Entre trahison, double jeu, complot, alliance, rien ne manque dans cette série. C’est bluffant ! » « Oukase est vraiment une série d’espionnage et d’action très bien menée qui traite des sujets délicats d’attentats, de la mafia, des terroristes, de complots… Une fiction qui est donc habillement scénarisée et graphiquement agréable à regarder. Rien ne manque, un vrai plaisir à lire ! »

 

Lefantastique.net :   « Oukase est une nouvelle série riche en rebondissements, très dense, passionnante et brillamment dessinée… Le scénario de Brahy et Stoffel est finement ciselé, basé sur des analepses et des ellipses qui permettent de jouer sur le rythme du récit et avec les nerfs des lecteurs. Oukase s’installe dès ce premier album comme une solide série d’espionnage capable de tenir en haleine n’importe quel amateur du genre et d’attirer à elle les amateurs de sensations fortes tant le scénario est bien ficelé…A ne pas manquer ! »

 

Graphivore : sur le tome 4) :« Aux jeux des poupées russes, qui sera le plus fort ? FSB ? CIA ? Franc-tireur ? Le suspense en action depuis trois albums se conclut ici par une cascade de coups de théâtre. »

 

Blog Michael Lefebvre : « Le nom de la collection dans laquelle est sortie cette BD est « Grand Angle - La BD comme au cinéma » et là je dis bingo! Effectivement les auteurs nous proposent une BD bien faite, sur un thème classique (l'espionnage) mais qui fonctionne ici une fois de plus bien… Alors évidemment ce n'est pas une BD d'auteur qui cherche à susciter la réflexion chez les lecteurs, ce n'est pas une œuvre d'art au sens plein du terme. Toutefois, elle avance quelques thèmes qui méritent toujours une certaine attention quand il sont correctement amenés : l'amitié et la trahison, la fin et les moyens, l'usage de la violence légale est-elle légitime etc.... »

 

Voir des Dédicaces :

http://www.bedetheque.com/galerie-14709-BD-Oukase.html

Publié dans SORTIES ALBUMS

Commenter cet article